Le Mot du Maire

Chères Guignecourtoises,

Chers Guignecourtois,

Chers amis,

C’est dans des conditions très particulières que débute cette nouvelle année 2021.
L’année que nous venons de vivre d’un point de vue climatique, politique, sanitaire et économique, restera gravée dans les annales.

En ce début d’année nous sommes encore contraints, pour l’intérêt de tous, de porter quotidiennement le masque et de respecter les gestes barrières.

Je vous le rappelle, il n’y a que par une prise de conscience et un respect collectif de ces mesures sanitaires que nous arriverons à maîtriser ce virus.

Beaucoup d’entre vous ont été bouleversés par ce virus dans leur vie quotidienne mais aussi dans leur vie professionnelle.

Je pense aussi à nos associations et à nos bénévoles qui toute l’année œuvrent au quotidien pour votre plaisir et qui ont vu durant cette année 2020 leur activité et leur fortement diminués.

Dans ce contexte, vos élus anciens et nouveaux gardent le cap pour honorer les promesses faites lors de la campagne électorale et ce, malgré les difficultés rencontrées comme, par exemple, les reports de réunions des commissions d’attribution des subventions que nous avons sollicitées.

Nous continuerons cette nouvelle année à poursuivre nos efforts pour rendre notre commune toujours plus accueillante et agréable à vivre dans tous les domaines, à soutenir l’activité de nos associations, tout ceci grâce au dévouement et à l’implication de nos agents communaux qui s’investissent au quotidien pour votre bien être et votre sécurité.

Le Maire

Philippe DESIREST 

Quel avenir pour la grange dimière?

Nous vous invitons à consulter le document ("idées de reconversion de la grange dimière" situé au bas de cet article) réalisé par Monsieur Samy CHEVALIER, Chargé de Mission Urbanisme au Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement de l’Oise (CAUE 60).

Il s’agit d’une étude qui établit un état des lieux et fixe les enjeux afin de proposer des idées de reconversion de la grange dimière (voir sa description en page « Patrimoine » de ce site) située au cœur du village.

Quel choix souhaitons-nous pour ce bâtiment, témoin de l’architecture rurale beauvaisienne,  XVI – XVIII ème siècle ?

Une réflexion des élus de la Commission d’Urbanisme est actuellement en cours dans le cadre de la mise en place du Plan Local d’Urbanisme (PLU) et une réunion publique permettra aux habitants de donner leur avis et ainsi de prendre part activement à ce projet.

Cliquer sur ce  lien: « Idées de reconversion de la grange dimière »

Autorisation de sortie du territoire des mineurs non accompagnés

Les mineurs non accompagnés d'un titulaire de l'autorité parentale qui souhaitent quitter le territoire devront désormais se plier aux nouveau dispositif mis en place dans le cadre de la prévention des départs vers les zones de conflit.

Vous trouverez, en cliquant sur les liens suivants, les documents explicatifs:

- Lettre de la Préfecture;

- Document cerfa de demande d'autorisation.

Contactez la mairie (03 44 79 11 52) pour tous renseignements complémentaires.

Quelques rappels de citoyenneté!

 

TONDEUSES ET ENGINS A MOTEUR

 Pour le bien être de tous et conformément à la législation, nous rappelons qu'ils sont interdits le dimanche et jours fériés (Arrêté Communal).

Leur usage est autorisé du lundi au vendredi de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 19 h 30 ainsi que le samedi de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h (Arrêté Préfectoral).

 

NUISANCES SONORES

Les habitants sont tenus de prendre toutes précautions pour éviter que la tranquillité du voisinage ne soit troublée, notamment par des bruits émanant de téléviseurs, magnétophones, appareils HIFI, instruments de musique et appareils ménagers (Arrêté Préfectoral)

 

SALLE MULTIFONCTION

Lorsque vous ou vos amis louez la salle, veuillez ne pas ouvrir les volets et les fenêtres et ne pas « pousser la sono ». En quittant les lieux, merci de veiller à la tranquillité des voisins.

 

CIRCULATION

- dans le village

La descente de la Rue de la Place est interdite de jour comme de nuit.

La vitesse est limitée à 45 km/h. dans la traversée de la Commune.

Ces deux rappels s'adressent à tout véhicule y compris les deux-roues.

Des contrôles réguliers de gendarmerie ont été demandés.

- véhicules motorisés dans les espaces naturels : une circulation réglementée

La pratique des sports motorisés se développe sans cesse. Or, la circulation des véhicules à moteur comme les quads, les 4x4 ou les motos cause des dommages aux milieux naturels (dégradation des habitats naturels), à la faune (dérangement, modification du comportement) et à la flore. Elle est également source de danger (risques d’accidents) et de nuisances pour d’autres catégories d’usagers (marcheurs, cavaliers, cyclistes) et de dégradations de pistes et de chemins (érosion).

Afin de concilier protection de la nature et activités humaines, la circulation des véhicules à moteur dans les milieux naturels fait l’objet d’une réglementation rendue plus stricte depuis 1991.

Articles L. 362-1 à L.362-8 et R. 362-1 à R. 362-5 du Code de l’environnement Article R. 331-3 du Code Forestier Articles L. 2213-2, 4, 23 et L. 2115-1 et 3 du Code général des collectivités territoriales Circulaire du 6 septembre 2005 relative à la circulation des quads et autres véhicules à moteur dans les espaces naturels. Plan départemental des espaces, sites et itinéraires (PDESI) qui inclut le plan départemental d’itinéraires de randonnées motorisés (PDIRM) (conseil général)

 La circulation des véhicules à moteur à moteur dans les espaces naturels est interdite. En effet, cette circulation n’est autorisée que sur les voies ouvertes à la circulation publique.

LES CONTREVENANTS S’EXPOSENT A DES AMENDES DE 5ème CLASSE (1 500 €) ET A LA MISE EN FOURRIERE DE LEUR VEHICULE.

D’ autre part, les motos de petite taille et les quads construits pour un usage sur route font l'objet d'une réception communautaire obligatoire. Cette réception vaut pour l'ensemble de l'Union Européenne.

 Si la réception de ce type de véhicule est une condition nécessaire, elle n'est pas suffisante pour les autoriser à circuler sur les voies ouvertes à la circulation publique.

            * Les motos de petite taille sont assimilées à des cyclomoteurs ou à des motocyclettes légères. Après avoir été réceptionnées, elles doivent être immatriculées (Article R.322-1 du Code de la Route). Les propriétaires de ces engins qui ne respectent pas cette obligation sont passibles d'une contravention de 4ème classe.

             * Les quads doivent être immatriculés pour être autorisés à emprunter les voies publiques ouvertes à la circulation.

Les modèles conçus pour une pratique en dehors de la voie publique :

 Ces véhicules ont pour seule finalité la pratique de loisir, la compétition sportive ou un usage ludique sur un terrain privé.

  Etant non réceptionnés et de fait non immatriculés, ils ne peuvent être utilisés sur les voies publiques ou les lieux ouverts à la circulation.

BRÛLAGE DES DÉCHETS VERTS DANS SON JARDIN

Les particuliers n'ont pas le droit de brûler leurs déchets ménagers à l'air libre.

Les déchets dits "verts" produits par les particuliers sont considérés comme des déchets ménagers.

À ce titre, il est notamment interdit de brûler dans son jardin :

  • L’herbe issue de la tonte de pelouse,

  • Les feuilles mortes,

  • Les résidus d'élagage,

  • Les résidus de taille de haies et arbustes,

  • Les résidus de débroussaillage,

  • Les épluchures.

À savoir : les déchets verts doivent être déposés en déchetterie ou dans le cadre de la collecte en porte à porte. Ils peuvent également faire l'objet d'un compostage individuel.

 

Sanctions

Les services d'hygiène peuvent être saisis lorsqu'une personne ne respecte pas l'interdiction.

Brûler ses déchets verts dans son jardin peut être puni d'une amende pouvant aller jusqu'à 450 € (article 131-13 du nouveau code pénal).

À noter : les voisins incommodés par les odeurs peuvent par ailleurs engager la responsabilité de l'auteur du brûlage pour nuisances olfactives.

ADIL 60

L’Agence Départementale d’Information sur le Logement de l’Oise (ADIL 60) est une association loi de 1901 qui rassemble le Conseil Général, le Ministère du Logement, Action Logement (1% Logement), la CAF, la MSA, les collectivités locales, les fédérations professionnelles, les établissements prêteurs, les HLM, les associations de consommateurs…

Avec ADIL 60 vous trouverez près de chez vous du conseil sur le logement, l'accession à la propriété, l'amélioration de l'habitat, des simulations financières, etc...

En savoir plus: http://www.adil60.org

Enquête Internet: équipement des foyers de notre commune

Merci à tous ceux qui ont répondu à notre enquête sur le taux d’équipement internet des foyers de notre commune!

84,6 % des répondants disposent d’une connexion internet

15,4 % des répondants n’en disposent pas et n’envisagent pas de s’équiper

Sur ce lien : Enquête@,  les résultats complets et les RÉPONSES à vos QUESTIONS*

Extrait : 

QUESTION : « à quand la fibre et le très haut débit ? »

RÉPONSES : Pour ce qui concerne le raccordement à la fibre optique (Très Haut Débit), l’opérateur privé qui gère le beauvaisis (donc Guignecourt) prévoit la couverture de ce secteur pour 2020. Le département de l’Oise devrait être totalement raccordé en 2027 (à voir sur : https://lafibre.info/oise/carte-fibre-optique-oise/).